Dernières nouvelles
Les habitants de la Zac exigent aux autorités de prendre  en compte leurs maux. Sécurité, eau, électricité…
SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Les habitants de la Zac exigent aux autorités de prendre en compte leurs maux. Sécurité, eau, électricité…

(Par Frédéric DIALLO)

Les habitants de la Zac1 demandent aux autorités de prendre en compte leurs maux; sécurité, eau , électricité et l’éducation de leurs enfants.

C’est au cours  d’une conférence religieuse, que le délégué de quartier Mame Makhéte GUEYE et le président du collectif des habitants de la Zac, Cheikh Tidiane MBAYE ont étalé les problémes que les habitants de la Zac1 vivent quotidiennement. D’après ce qu’ils ont dit.Il est inconcevable en tant que citoyen à part entière,d’être traité comme quelqu’un qui a commis l’irréparable. La Zac1 est un quartier excentré, situé au Nord  de Thiès, habité part des gens qui ne ferment pas l’oeil toute  la nuit, tellement agressions et vols y sont fréquents. Pour prouver son importance, elle a une superficie de 97 hectares avec 3.000 habitants, la 2 130 hectares dont 3.995 habitants y sont prévus.la 3 et celle dite extension sont en cours d’être mises en place.Mais, à partir de 19 heures, il faut fermer porte, sinon le risque d’être agressé est imminent.

Avec ce manque de sécurité vient s’ajouter, l’eau et d’électricité qui n’arrivent pas. Les habitants  se demandent si par erreur, ils n’ont pas offensé  la senelec et la sde sans le savoir.Un quartier né en 2004, dont les demandes  d’addition d’eau sont dans les oubliettes, pourtant habité par des  personnes de grande valeur dans de très belles maisons.

Par rapport à l’éducation, leurs enfants font des kilomètres pour aller à l’école.Ils ont soumis une demande à la mairie pour que le terminus de car urbain (Bus 1) soit rapproché, pour que leurs enfants puissent sans risque prendre  départ sous les yeux de leurs parents. Ils ont des problèmes, mais au moins que les plus urgents soient réglés. Mais vu la situation qui prévaut dans cette partie isolée de Thiès.Ils ont profité  de la conférence religieuse à la nouvelle Mosquée « Abdoulaye DIOP » ancien ministre des finances, pour poser leurs doléances au maire  de la zone Nord, qu’il demande d’être  leur relai. Le cas échéant,une autre stratégie sera mise en place pour que leur problème soit pris en considération.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*