Dernières nouvelles
1er MAI DE DÉSARROI: »des doléances qui n’ont jamais été satisfaites »
SAMSUNG DIGITAL CAMERA

1er MAI DE DÉSARROI: »des doléances qui n’ont jamais été satisfaites »

(Texte: Frédéric DIALLO & Images: Sokhna Diarra GUEYE)


1er MAI DE DÉSARROI


« Les doléances des travailleurs n’ont jamais été satisfaites, ce n’est pas la peine de se casser tête. Un jour viendra »


En ce 1er Mai, Thiès a bien bougé. De la place Mamadou Dia, au siège de la cnts, à la chambre de commerce, les travailleuses et travailleurs ont dressé un bilan négatif par rapport à des doléances qui n’ont été jamais satisfaites, uniquement par Oui, le président de la république sera informé.Même informé, il ne règle absolument rien du tout.La coalition des confédérations  syndicales des travailleuses et travailleurs du Sénégal a déposé un  cahier de doléances bien touffu entre les mains du Gouverneur Amadou Sy, après la lecture de la déclaration par Ahmadou Sarr le secrétaire général de l’udts.
A la chambre de commerce de Thiès, où les travailleurs de l’ics ont toujours  fêté leur 1er mai; là l’ambiance  de fête a été bien sentie, bien que non satisfaits  du respect des doléances déposées depuis belle lurette. . Défiscalisation (de la prime de scolarité, des indemnités religieuses et la prime de fidélité) incombe à l’état du Sénégal
2. Décret d’application du compte 87 du bilan financier de l’OHADA (SYSCOHADA)
3. Poursuivre la négociation sur la plateforme de 2016
4. Finalisation du protocole d’accord de 2008 (Mobilité des Cadres et Agents de Maitrise Supérieure, Réédition des comptes de la Coopérative de consommation) 
5. Respect des normes et règles en matière de santé et sécurité au travail (fonctionnement des services médicaux, dotation régulière des EPI, contrôle réglementaire des installations, fonctionnement normal des CHSCT, dotation des ambulances dans les sites, Visite Médicale, Assurance Maladies, Transport de qualité)
6. Consolidation et pérennisation des acquis sociaux (fête sainte barbe, colonie de vacances, fête des médailles, Vente de matériel réformé aux travailleurs)
7. Pourvoir les postes permanents (pourvoir les postes vacants par une promotion interne, Etablissement des contrats pour les journaliers)
8. Contractualisation des journaliers permanents (contrat de travail, déclaration de mouvement du travailleur, immatriculation à la main-d’œuvre, bulletin de salaire, cotisation CSS, cotisation IPRES et carnets d’accident)
9. Mise en place d’un Fonds pour les actions sociales (ce fonds doit être alimenté par la vente des produits dérivés : ferraille, silex, gypse et matériel réformé)
10. Application du décret N° 2009-1413 (sur le comité de dialogue social dans l’entreprise)
11. Assurer une bonne gestion et un bon management de l’entreprise (Respect des procédures existantes, Formation : dans un système de management intégré)
12. Consolidation des investissements 
13. L’équité dans le traitement des résidents sénégalais et indiens de la Cité Mbaye-Mbaye (le logement est un élément du salaire du résident)
A la chambre de commerce de Thiès, où les travailleurs de l’ics ont toujours  fêté leur 1er mai; Cheikh Ahmet Tidiane Diéne du collège des délégués de l’ics et Ousmane Ndiaye secrétaire général  du syndicat de base  « Mine » ont tenu un discours  de responsable devant des travailleurs qui attendent toujours  d’être satisfaits vu les multiples problèmes dont ils sont confrontés. Quand ses doléances ne sont pas respectées, le travailleurs ne peut être content. Frédéric DIALLO (Thiès) Le quotidien « L’EXCLUSIF »


Cheikh Ahmet Tidiane DIENE
Ousmane NDIAYE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*